Cycling Touring Film Festival 2010 (Begur, Espagne) Best Film

Dans le documentaire « La Fin du Voyage », le réalisateur François Althabegoïty dresse un portrait intimiste de Claude Marthaler saisi sur le vif au retour de son tour du monde à vélo. Emotions, questions, doutes, témoignages de sa mère, de ses amis, le film aborde sans artifice le Post Travel Syndrôme, ce creux de la vague qu’éprouvent si souvent les marins, les pilotes, les alpinistes ou les voyageurs posant pied à terre au terme d’un long périple. Entre la nostalgie, le présent et tirer des plans sur la comète, comment «rebondir », se ré-accoutumer à une vie sédentaire et trouver les moyens de vivre de sa passion ?

« La Fin du Voyage », co-produit par la Télévision Suisse Romande (TSR) et la chaîne privée française Voyage a été diffusé de nombreuses fois en télévison.

Il a été présenté également en public au « Festival du voyage sportif » (F-Chambéry, 2004), au « Grand Bivouac » (F-Albertville, 2004), à « Planète-Couleurs » (F-St-Etienne ,2005), au « Festival du Voyage à Vélo » (F-Paris,2009), au Festival du Voyage et de l’Aventure (F-Brout-Vernet, 2010) et au Cycle Touring Film Festival (E-Begur, 2010).

Si vous désirez un complément d’information, un DVD du film, inviter le cinéaste et/ou le voyageur pour une projection publique, n’hésitez pas : FrançoisAlthabégoïty, Production : Point Du Jour, Paris.

 

La bicyclette est, sans conteste, le véhicule le plus usité et le plus respectueux de la planète. Le mot cycle nous vient du grec kuklos, lui même issu de l’indo-européen kwel, exprimant l’idée de tourner autour. Aidez le yak à décliner le mot bicyclette dans toutes les langues du monde et retrouver ainsi l’insondable unité des hommes !
Pour toutes propositions, veuillez contactez directement le yak !

Afrique des Grands Lacs
(langue swahili) : baisikeli
Afrique de l’ouest (Haoussa) : dokinkarfe
Allemand : fahrrad
Anglais & USA : bicycle
Arabe : daradja
Autriche : rad

 

Dès octobre 2005, Claude reprendra la route pour un long voyage à bicyclette en compagnie de Nathalie Pellegrinelli. Cette rubrique relatera leur périple d’une manière irrégulière et spontanée, reflétant par-là même leur liberté. Car, aujourd’hui, au travers de l’utilisation de l’internet, le voyageur vit quelque chose de paradoxal : si il part mentalement bien avant de partir physiquement, en prenant la route, il part physiquement, mais reste mentalement. Le voyageur nous fait de moins en moins partager son regard, ni celui de l’Autre. Nous le suivons à travers une loupe, le voyant lui seul évoluer sur une planète transformée en simple décor. Nous vivons le leurre de l’immédiateté, l’ère du voyage-reality-show.
Mais en réalité, le voyage n’est pas seulement affaire de décalage-horaire, mais de décalage tout court. L’aventure, c’est aller vers l’inconnu ; éthymologiqument, un événement qui rompt la calme succession des jours et provoque l’étonnement, la surprise, le mémorable…

Le quotidien fribourgeois La Liberté ainsi que le bi-annuel Velo Romand feront également part de leurs aventures. De temps à autre, le magazine bi-semestriel VeloVision publiera des sujets sur la culture de la bicyclette à travers le monde.